Luxation de l’articulation gléno-humérale & ostéopathie

Cause

Elle résulte d’une chute ou d’un contact violent sur l’épaule. La tête humérale sort de sa cavité et oblige à l’arrêt de l’activité sportive.

Symptômes

Le sportif ressent un déboîtement articulaire qui entraîne une douleur vive et une impossibilité de réaliser certains mouvements du bras.

Quel public est généralement touché ?

Elle se retrouve notamment chez les skieurs (Marie-Michèle Gagnon en 2017), les footballers, ou dans la pratique des arts martiaux et du hockey sur glace (Alex Tanguay en 2009).

Diagnostic

Le diagnostic doit être réalisé par un médecin. Consultez sans attendre.

Une déformation typique de l’épaule orientera le diagnostic du clinicien. En cas de doute, une radiographie standard le confirmera et pourra révéler des complications éventuelles comme une fracture associée.

Traitement

Suivez le traitement établi avec votre médecin.

La prise en charge thérapeutique doit se faire en urgence afin d’éviter toute complication neurologique ou vasculaire. L’immobilisation du bras dure 3 semaines et est accompagnée d’une rééducation afin de récupérer l’amplitude et la stabilité de l’épaule.

Ostéopathie

L’ostéopathe va s’associer au processus de réhabilitation en s’efforçant de donner le maximum de mobilité à toutes les articulations formant le complexe de l’épaule. En effet, pour compenser la perte de mouvement initiale, l’athlète va sur-utiliser certaines régions périphériques qui à leur tour risquent de se “bloquer” et de créer de nouvelles tensions douloureuses, empêchant toute guérison totale. 2 séances et un suivi régulier seront nécessaires.

Limites

L’implication dans son processus de guérison est essentielle. Il devra se montrer rigoureux dans l’exécution de ses exercices.
En cas de luxations récidivantes, la chirurgie peut s’avérer être la seule solution envisageable afin de stabiliser la tête humérale. Toutes les options doivent de toute manière être directement discutées avec votre médecin.

Conseils

L’épaule ne pourrait mieux porter sa dénomination de complexe articulaire. Car complexe elle l’est effectivement. C’est pourquoi il ne faut pas la négliger. Une petite instabilité provoquée par des chocs répétés peut se transformer en luxation d’épaule à la suite d’un contact léger. Un renforcement préalable de la musculature l’aurait probablement évitée. Sportifs, consultez votre thérapeute de manière régulière car la prévention vaut bien mieux que des semaines d’immobilisation.

Toute blessure de l’épaule peut se révéler être handicapante, pas seulement lors de la pratique sportive, mais aussi dans la vie de tous les jours.

Anthony LopezOstéopathe DO & Posturologue

Prenez RDV maintenant avec un ostéopathe spécialiste du sport

Agenda en ligne
Clinique SER

Clinique SER

Equipe d'ostéopathes membres de la Clinique d'Ostéopathie SER à Montréal.

Leave a Reply